Le primaire
 

De l'esprit Absorbant à l'esprit rayonnant:

 Mais où est donc passé ce petit enfant découvrant et absorbant tout ce qui l’entoure ? Eh bien, cet enfant à « l’esprit absorbant » s’est métamorphosé en un enfant à « l’esprit raisonnant ».

Cet « esprit raisonnant » crée chez l’enfant un besoin croissant d’abstraction et d’intellectualisation. Il n’est plus satisfait du « vase-clos » de la première période (de 0 à 6 ans) et il a besoin d’élargir de plus en plus les limites de son champ d’action pour satisfaire autant son développement mental et son sens de l’imagination en plein essor que son développement social, psychique et moral.


Une ambiance et des outils pédagogiques adaptés:

L’enfant d’âge primaire développe un nouvel esprit que Maria Montessori qualifie « d’esprit raisonnant ». Ce nouvel esprit se caractérise par un besoin d’élargissement du champ d’action de l’enfant afin de répondre non seulement à ses préoccupations nouvelles (sens moral, imagination en plein essor, préoccupations pour le monde qui l’entoure) mais aussi à son développement affectif et intellectuel (sens grégaire, besoin d’intégration sociale, séparation plus marquée de la famille, besoin d’abstraction naissant, recherche des causes et des origines, curiosité intellectuelle).

L’éducation montessorienne au primaire sera donc globale et permettra ainsi à l’enfant de comprendre qu’il fait partie de sa société et de l’univers. Cette éducation aura aussi pour but de rendre l’enfant autonome dans son apprentissage et de développer son esprit critique.

Une idée de base sera l’interdépendance et l’interconnexion de toutes les matières enseignées. Le matériel spécifique du primaire aidera l’enfant à comprendre aisément des concepts complexes et l’amènera progressivement vers l’abstraction quelle que soit la matière : mathématiques, français, sciences, géographie, histoire.

Les arts plastiques, l’anglais et l’allemand feront partie du cycle primaire.

Tout en ayant une éducation Montessori, le cursus de l’Education nationale sera respecté.


Le projet pédagogique